LIVRAISON STANDARD OFFERTE | EXPÉDITION 24/48H 🎁

2 BIJOUX ACHETÉS = 3ÈME OFFERT ✨

PROFITEZ DE 10% DE REMISE AVEC LE CODE : SOLEIL10 ✝️

Pourquoi porter la médaille de Saint Benoît ?
28-05-2024

Pourquoi porter la médaille de Saint Benoît ?

8 minutes de lecture

Si elle est belle et captivante, la médaille de Saint Benoît n’a rien d’un objet ornemental. Comme la médaille vierge Marie miraculeuse ou encore la médaille du crucifix, ce sacramental reconnu par l’Église catholique est un puissant instrument de délivrance et de délivrance. En la matière, elle est d'ailleurs la médaille la plus populaire après la médaille miraculeuse. Et si vous ne l’avez pas encore acquise, c’est peut-être le moment de le faire. Mais avant, découvrons les atouts extraordinaires de cette magnifique médaille aux pouvoirs insoupçonnés.

La médaille de Saint Benoît : un bijou pas comme les autres

La médaille de Saint Benoît est un bijou chrétien très apprécié au sein de la communauté catholique. On la trouve souvent sous forme de pendentif accroché autour du cou ou à un chapelet. On la retrouve aussi parfois intégrée à des bagues ou à des bracelets.

De toute manière, si elle fait un excellent bijou chrétien, c’est surtout un objet très efficace pour contrer les attaques de Satan et celles de ces légions. Elle accompagne donc les prières de délivrance et d’exorcisme. D'ailleurs, il suffit de jeter un coup d’œil aux symboles gravés sur ses faces pour comprendre qu’il ne s'agit pas d’une médaille comme les autres.

En effet, à l’avers comme au revers de la médaille, on retrouve tellement de lettres, des mots, des images et de symboles qu’on n’en retrouve pratiquement sur aucun autre sacramental de l’Église catholique. Pourtant, même si les inscriptions qui y sont gravées apparaissent comme des hiéroglyphes sans aucun sens, aucun mot ne peut décrire toute la puissance protectrice que peut dégager ce sacramental. Mystère, vous avez dit ? Autant le dire.

D’ailleurs, cette médaille n’est-elle pas restée mystérieuse pendant plusieurs décennies ? Il a fallu attendre l’année 1647 pour que soit retrouvé un manuscrit de 1415 qui a permis de déchiffrer les symboles gravés sur cette médaille. La découverte de ce manuscrit a été faite dans l’abbaye de Metten en Bavière. Mais avant d’aller plus loin, qui est saint Benoît ?

Qui est saint Benoît ?

Considéré comme le fondateur du monachisme occidental, Saint-Benoît de Nursie ou saint Benoît était un saint et un moine italien très exemplaire ayant vécu au VIe siècle. Il a eu un impact considérable sur le christianisme et représente un véritable modèle de perfection spirituelle, de sainteté et de service aux autres. On se souvient de lui pour son amour profond pour Dieu et pour sa quête insatiable de sainteté.

Saint Benoît est surtout connu pour avoir accompli des miracles extraordinaires et pour avoir livré des luttes victorieuses contre le mal. Proclamé en octobre 1964, saint patron de l’Europe entière et célébré le 11 juillet de chaque année, il est à l’origine de l’ordre des moines Bénédictins et de la règle de Saint Bénis qui encadre la vie monastique. C’est donc à lui que le monde doit l’existence des moines au sein de l’église.

La vie de saint Benoît a été ponctuée d’impressionnants miracles et de grandes victoires contre Satan et contre ses légions. Ainsi, même si elle est très belle avec des versions de taille variées et en métal argenté, plaqué or, en or, etc., la médaille saint Benoît est considérée comme une puissante protection et une aide efficace dans les combats spirituels et dans l’exorcisme. Elle est utilisée pour les raisons pour lesquelles on prie saint Benoît et plus encore.

Signification des symboles et images à l’avers de la médaille de saint Benoît

À l’avers de la médaille, on voit l’effigie de saint Benoît au centre, couvert d’un capuchon et tenant dans sa main droite une croix. Cette croix, c’est la puissance salvatrice de Jésus-Christ. Dans l’autre main, on le voit tenir un livre ouvert contenant la sainte règle de l’ordre de saint Benoît.

À la droite du saint, on trouve une coupe brisée qui, selon l’histoire, avait été empoisonnée par des moines rebelles, et qui s’était brisée lorsque saint Benoît y a fait un signe de croix au moment de la boire. À sa gauche, on voit un corbeau sur le point de s’envoler et tenant dans son bec une miche de pain, elle aussi, empoisonnée par les mêmes moines rebelles qui avaient conspiré pour tuer saint Benoît. Ces deux symboles rappellent les miracles de saint Benoît.

De part et d’autre de l’effigie du saint est inscrit « Crux Sancti Patris Benedicti », ce qui veut dire la croix du Saint-Père Benoît. Sur le pourtour de la face, on peut lire l’inscription « Que dans notre mort, nous soyons fortifiés par sa présence ». Sous les pieds du saint, on retrouve les mots EX SM CASINO MDCCCLXX qui veut dire « Depuis le sacré Mont Cassin, 1880 ».

Signification des symboles et images au revers de la médaille de Saint Benoît

Au revers de la médaille, une croix imposante s’affiche ayant respectivement à chacun de ses quatre côtés les lettres C. S. P. B. qui sont les initiales de l’inscription « Crux Sancti Patris Benedicti ». À l’intérieur de la croix, on voit deux inscriptions, l’une gravée sur la poutre verticale de la croix et l’autre sur la poutre horizontale :

  • En verticale, on lit C.S.S.M.L. (Crux Sácra Sit Mihi Lux) qui signifie « que la sainte Croix soit ma lumière » ;
  • En horizontale, on lit N. D. S. M. D. (Non Dráco Sit Mihi Dux), ce qui veut dire « que le dragon ne soit pas mon guide » ;

Toujours au revers, on voit des initiales d’une prière d’exorcisme qui se présente comme suit :

  • VRS (Vade Retro Satàna), soit Arrière Satan ;
  • NSMV (Non Suàde Mihi Vàna, soit Ne viens pas me conseiller tes vanités ;
  • SMQL (Sunt Màla Quae Libas), soit Le breuvage que tu verses est le mal ;
  • IVB (Ipse Venéna Bibas), soit bois toi-même tes poisons ;
  • Pax : Paix.

La prière d’exorcisme inscrite sur la médaille de Saint Benoît dit donc ceci : « Que la sainte Croix soit ma lumière. Que le dragon ne soit pas mon guide. Arrière Satan. Ne viens pas me conseiller tes vanités. Le breuvage que tu verses est le mal. Bois toi-même tes poisons. Paix. ».

Quels sont les pouvoirs de la médaille de Saint Benoît ?

La dévotion sans faille à Dieu, à la sainteté et à la lutte contre le mal aurait permis à Saint Benoît de recevoir des dons spirituels exceptionnels grâce auxquels il parvient à réaliser des miracles. En dehors du miracle du verre empoisonné et de celui du pain empoisonné emporté au loin par un corbeau, il a aussi prié sur une pierre qui, initialement impossible à déplacer par les autres moines, s'est finalement allégée et a été facilement déplacée.

Un pouvoir de délivrance et de protection contre l’œuvre de Satan et ses démons

Quiconque prend le temps de déchiffrer les mots, les lettres, les images et les symboles que porte la médaille de Saint Benoît comprend directement qu’il s’agit d’un véritable trésor spirituel. Chaque mot, chaque image a une signification spirituelle particulière. Gravés tout autour de la médaille, ces symboles servent à conjurer le mal. Le port de la médaille de Saint Benoît permet donc de bénéficier des grâces et des vertus accordées à Saint Benoît par Dieu.

Au fil des décennies, plusieurs personnes ont expérimenté le pouvoir miraculeux de la médaille de Saint Benoît. Elle peut servir à guérir des maladies comme les calculs rénaux, à soigner des blessures, des hémorragies et représente même un antidote contre le poison ou contre les morsures d’animaux contagieux.

Porter ce sacramental protège aussi des pièges et des ruses de Satan et de ses démons en fermant les portes au diable. Cela éloigne des tentations et des illusions projetées par le diable sur le croyant catholique afin de le faire perdre sa sainteté. Toute personne désireuse d’être des habitudes de péchés graves (la consommation de drogues, l’ésotérisme et autres pratiques spirituelles obscures, la sexualité impure, etc.) peut aussi porter la médaille de Saint Benoît.

Le port de la médaille de Saint Benoît peut également permettre d’écarter le danger ou permettre d’obtenir la victoire dans une situation difficile. Face à des troubles orchestrés par Satan, la médaille de Saint Benoît libère une puissance sans pareille qui chasse les puissances maléfiques, repousse les mauvais sorts, éloigne les mauvaises énergies et met fin aux activités diaboliques.

Médaille de Saint Benoît: Une source de grâces spirituelles et de conversion au Seigneur

Lorsque vous prenez soin de la faire bénir par les saints à travers des prières, la médaille de Saint Benoît est un moyen parfait pour invoquer les grâces de Dieu sur une personne dont l’âme est égarée ou qui refuse de faire la paix avec le seigneur après une expérience douloureuse comme la perte d’un être cher par exemple.

Cette médaille libère un pouvoir de conversion extraordinaire qui a été expérimenté à plusieurs reprises. Elle s’est aussi révélée comme un guide efficace en toute situation complexe. Lorsqu’on se trouve face à un mur, elle permet aussi d’ouvrir les portes et les chemins. En combattant les énergies négatives et en repoussant les mauvais sorts, la médaille attire également des énergies positives vers l’utilisateur.

Qu'on la porte comme un pendentif autour du cou avec une chaîne en or ou en argent, la médaille de Saint Benoît agit comme un bouclier protecteur. Les prières d’exorcisme et de protection qui y sont gravées ne sont pas juste des inscriptions. Elles ont un puissant effet sur les forces du mal. Autant donc garder cette médaille sur soi partout où l’on va.

Comment utiliser la médaille de Saint Benoît ?

La médaille de Saint Benoît est une idée-cadeau super originale dans le cadre d'événements religieux (baptême, communion, anniversaire, naissance, etc.) et aussi une excellente idée de cadeau à offrir aux personnes affligées ou confrontées à des combats spirituels.

On peut la porter comme un bijou comme on peut aussi la déposer chez soi à la maison dans un lieu stratégique pour empêcher l’entrée des démons et des énergies négatives. Mais pour bénéficier des vertus contenues dans cette médaille, il faut d’abord la faire bénir par un prêtre.

Ce bijou religieux sacramental s’utilise d’une manière très simple. Il faut le placer devant soi sur un tissu blanc et de la fixer de sorte que l’image de la médaille se grave dans votre esprit. Dès lors, on peut commencer le rituel en adressant une prière à Dieu et en sollicitant la bienveillance de Saint Benoît. Voici un exemple de prière à faire pour relâcher la puissance de la médaille sur vous et sur votre entourage.

Cher saint Benoît, je remercie Dieu de vous avoir comblé de sa grâce pour l'aimer par-dessus tout et pour établir une règle monastique qui a aidé tant de ses enfants à vivre une vie pleine et sainte. Par la croix de Jésus-Christ, je vous demande d'intercéder pour que Dieu puisse me protéger, mes proches, ma maison, mes biens, mes biens et mon lieu de travail aujourd'hui et toujours par votre sainte bénédiction, afin que nous ne soyons jamais séparés de Jésus, Marie, et la compagnie de tous les bienheureux. Par ton intercession, puissions-nous être délivrés de la tentation, de l'oppression spirituelle, des maux physiques et de la maladie. Protégez-nous de l'abus de drogues et d'alcool, de l'impureté et de l'immoralité, des compagnons répréhensibles et des attitudes négatives. Au nom de Jésus. Amen.

Évidemment, la puissance de cette médaille n’est pas dans la personne de saint Benoît, mais plutôt dans la foi en Jésus-Christ. En effet, c’est à la mention du nom de Jésus-Christ que Satan fuit. Christ a vaincu la mort, le péché et Satan et ses légions. C’est donc l’efficacité de la croix et du nom de Jésus-Christ qui se révèlent à travers ce sacramental.

De son vivant, saint Benoît avait toujours eu recours à la croix du Christ dans toutes les situations difficiles. Nous devrions en faire autant avec la médaille de saint Benoît. Celle-ci permet de bénéficier de la puissance de délivrance que Jésus-Christ a manifestée dans la vie et le ministère de saint Benoît. Choisissez donc votre médaille dès aujourd’hui et faites l’expérience de sa puissance.


Soyez au courant